Pour ou contre

L'eau micellaire

08 Sep
Mots de Sophie
L'eau micellaire
Mots de Sophie

Pour initier cette nouvelle rubrique, nous démarrons avec un produit très "segmentant" : l'eau micellaire. En général, on adore... ou on déteste ! Nous sommes sûrs que vous avez un avis déjà très tranché sur le sujet.

Aujourd'hui, nous allons essayer de décrypter les plus et les moins de ces grandes dames du démaquillage. Qu'en est-il de leurs formules, de leur mode d'action ? De leur tolérance, leur efficacité ? Du type de peaux auxquelles elles sont adaptées ? Faisons le point ensemble si vous le voulez bien.

Reprenons depuis le début...  

Tout d'abord, une définition : l'eau (ou lotion) micellaire, c'est un démaquillant aqueux liquide comme de l'eau, non moussant, que l'on utilise à l'aide d'un coton et qui en général ne se rince pas.

Le principe de sa formule : de l'eau, beaucoup d'eau, essentiellement de l'eau, et quelques agents nettoyants doux et peu moussants (tensioactifs), souvent à structure assez proche de ceux que l'on trouve dans la peau et qui forment spontanément des micelles, petites sphères nettoyantes capables de capter les impuretés et les éliminer avec le passage du coton.

 

Est-ce qu'elles se rincent ?

C'est comme vous voulez ! Le type de tensioactifs et les doses auxquelles ils sont intégrés diffèrent de ce que l'on trouve dans un nettoyant moussant et les résidus non éliminés par le coton peuvent tout à fait rester sur la peau.

Si vous êtes dubitatif, pensez que vos lotions toniques, crèmes, sérums ou fonds de teint contiennent eux aussi des tensioactifs. C'est une grande famille d'ingrédients, il y en a de toutes sortes, des moussants décapants pour faire la vaisselle comme des plus subtils et comestibles pour faire tenir une mayonnaise.

Notre conseil : passez un coton (lavable) imbibé d'eau fraîche, de lotion tonique, d'eau thermale ou d'eau florale si vous sentez comme un film un peu collant sur le visage, ne rincez pas si cela ne vous gêne pas.

 

Alors, pourquoi on craque ? 

  • Une formule minimaliste
  • Souvent très naturelle et "physiologiquement" proche des composés de la peau
  • Un nettoyage doux, respectueux de l'équilibre de la barrière cutanée
  • Une réelle praticité : un coton, quelques gouttes d'eau micellaire, un ou deux passages sur le visage 

 

Pourquoi on ne les conseille pas à tout le monde ? 

  • Les formules des eaux micellaires ne contiennent pas de substances grasses et très peu d'ingrédients émollients : les peaux sensibles, sèches et très sèches risquent de tirailler.
  • Leurs agents nettoyants, très délicats, peuvent laisser sur leur faim les peaux grasses qui aiment se sentir parfaitement purifiées.
  • Les lotions micellaires n'arrivent pas toujours à éliminer le maquillage résistant et waterproof, les filtres solaires ou les saletés tenaces - il faudrait plus de gras pour cela.

 

Moralité ? 

Ultra-pratiques pour un usage ponctuel (voyage, bureau, flemme... ou défilé), parfaites pour celles et ceux qui ne se maquillent pas ou très peu, elles manquent souvent d'un peu de corps pour les peaux sèches et de puissance pour les peaux grasses pour une utilisation quotidienne.

Cependant...Certaines sont capables de faire changer d'avis les plus réticentes aux eaux micellaires. N'est-ce pas Carole ? Essayez celle qui a définitivement conquis la créatrice de botimyst : Blue Aura Cleansing Water de Odacité. Vous nous en direz des nouvelles !

Les produits de l'article

Vous souhaitez ajouter un commentaire ?

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre mail
Veuillez saisir un message